Victime et criminel en fiction - MasterClass écriture

Victime et criminel, en fiction

La victime et le criminel, en fiction, un duo incontournable aux relations mystérieuses où opposition et caractérisation feront des étincelles. Du moins c’est à souhaiter, pour construire une histoire captivante.

« Règle numéro un du criminel : ne rien donner spontanément, obliger le policier à faire tout le boulot. »
Lisa Gardner / La maison d’à côté

« En général, les assassins ne préviennent pas leurs victimes. »
P.D. James / Une certaine justice

Première considération à prendre en compte, la victime et le criminel sont souvent des anonymes parmi les anonymes de prime abord. Il s’agit de personnages de fiction que les lecteurs ne connaissent pas avant de se plonger dans votre récit. S’il vous prend l’envie de mentionner des personnages bien réels, veiller à être au clair avec les concernés et à demander les autorisations nécessaires au préalable.

Construction du duo très spécial, victime et criminel

La meilleure façon d’aborder cet aspect du travail d’auteur est de commencer par une première caractérisation de la victime. Et seulement dans un second temps, aborder l’ébauche de la caractérisation du criminel, vis-à-vis de sa victime. Cette façon de procéder assure un rôle central à la victime autour de laquelle seront également définit tous les suspects. L’ancrage de la victime est prioritaire et majeur, de cette façon, l’auteur s’expose moins aux incohérences ou aux constructions tirées par les cheveux.

A mesure que les caractérisations se construisent, le lien fort qui uni la victime et son assassin, qui est le crime, trouvera sa place de façon plus subtile. Les hypothèses de mobiles entraineront des myriades de motivations. Ce sera à vous d’opérer et d’effectuer les meilleurs choix par rapport aux thèmes que vous souhaitez aborder dans votre récit. L’important est de construire le dispositif le plus convaincant possible. La victime a été tué par tel personnage de telle façon et dans tel contexte, à cause de telle raison.

Notez que les caractérisations de la victime et du meurtrier doivent être utiles au récit, donc en rapport avec le thème et les péripéties qui seront vécues par ces personnages. Chaque élément doit pouvoir servir l’enquête. Si votre victime est une kayakiste brillante, et que toute l’intrigue se déroule en plein désert, votre caractérisation tombe à l’eau si je puis dire.

Le cheminement des personnages, les arches

Gagner l’empathie des lecteurs de votre histoire est un challenge qui se gagne au mérite. C’est en quelque sorte le cheminement ou l’arche de l’auteur qui souhaite réussir. Pour la victime, créez-lui un cheminement prometteur, qui touche, qui produit des émotions, et brisez-le à cause du criminel. Une section nette qui pulvérise tout. Et pour le criminel, il en est de même, généralement, ce qui pèse sur lui, c’est la menace de perdre tout ce qui lui a demandé des années à obtenir, succès, fonction, pouvoir… ou une énorme frustration qu’il dissimule, une véritable tâche dans son passé, une névrose…

Veillez à concevoir des arches très humaines si possible. Elles seront plus fortes émotionnellement : en lien avec la famille, avec des destins de vie, liée à des valeurs telles que le courage ou le travail…

Ce qui prime pour donner du corps au duo c’est d’humaniser non seulement la victime mais aussi le criminel. C’est dans la zone grise que les personnages deviennent très intéressants, une victime qui a en partie provoquée ce qui lui arrive et un criminel qui a été en quelque sorte poussé à agir, mal, évidemment, mais qui a quelques circonstances atténuantes. Ainsi, que ce soit du point de vue de la victime ou du criminel, le récit nous renvoie à nous-même, et à nous interroge. Une victime 100% innocente à ce qui lui arrive, face à un criminel foncièrement méchant, c’est une situation clairement moins satisfaisante.

Pour creuser davantage ce sujet, je vous invite à découvrir mes autres articles et les MasterClass que je propose ainsi que de recevoir mon guide gratuit concernant 10 règles fondamentales d’écriture pour réussir.


Efficace !

Noté 4 sur 5
16 septembre 2022

Une méthode étape par étape cadence le long travail de l’écriture. On sait ce qu’il reste à faire, on voit ses progrès dans son roman. C’est une bonne façon de rester motivé et concentré. Pour tous les auteurs professionnels, mais en particulier pour les auteurs indépendants qui vivent de l’autoédition et doivent écrire au moins 4 livres dans l’année, il est essentiel d’optimiser son temps et d’écrire plus vite.

Olivier

Merci !

Noté 5 sur 5
5 septembre 2022

Tout simplement merci pour ces précieux conseils. Ils vont véritablement m’aider pour mon second roman en cours d’écriture.
Que cela soit pour le pitch, la personnalité et les caractéristiques des personnages, l’arène, les conflits. Je stagnais un peu sans trop savoir où j’allais, perdue dans un labyrinthe, grâce à votre masterclass, j’ai retrouvé le chemin. Oserai-je dire la lumière ? 😀

kathleen

M.E.R.C.I.

Noté 5 sur 5
15 août 2022

Merci Samuel pour cette MasterClass de très grande qualité.
J’ai pris note des indispensables pour se lancer.
A la fin de cette MasterClass, j’ai un sentiment ambigu. Je suis excitée de l’avoir suivi mais j’ai peur de ne pas avoir des idées qui pourraient aboutir à une histoire et captiver les lecteurs.
Est ce que j’en suis vraiment capable ? Là est la question. Et surtout dans quel thème de roman suis-je prête à me lancer ? Polar, feelgood, bio …
J’ai dorénavant un petit cahier sur moi pour noter les idées du quotidien … et qui sait un jour ? 😉
Encore M.E.R.C.I. et à très vite.
Isabelle

Isabelle

Une formation de grande qualité !

Noté 5 sur 5
27 juillet 2022

Je viens de revenir une nouvelle fois sur votre formation » Comment développer votre style d’écriture ? » que j’avais déjà parcourue il y a quelques mois. C’est une mine de conseils pertinents et d’astuces que j’ai mis en pratique avec une évidente amélioration de mon style. La qualité de votre formation est indéniable ! Merci beaucoup de donner ces conseils à un prix défiant toute concurrence !

Régine

Des exercices pratiques, pas à pas

Noté 5 sur 5
1 juillet 2022

Je viens de finir la formation « Comment trouver la meilleure idée de roman ? ». Même si je n’ai pas encore appliqué tous les conseils ni fait tous les exercices proposés, faute de temps (que j’aurais donc à partir de la rentrée prochaine), je me suis imprégnée de ce guide efficace et accessible à toutes et tous. Un troisième merci Samuel !

Caroline

Vous avez suivi la MasterClass d’écriture de roman ?
Partagez votre avis.

3 réflexions au sujet de « Victime et criminel, en fiction »

Laisser un commentaire