LEGO et écriture

LEGO et écriture, romans et scénarios, construisez brique par brique

Introduction

« L’art de l’écrivain consiste à transformer le chaos en ordre, tout comme l’enfant qui construit avec des LEGO. » – Anonyme

Si vous pensiez que les LEGO n’étaient que de simples jouets, il est temps de revisiter cette idée. Si comme moi vous êtes fan de ces briques colorées depuis votre enfance, des créations et des histoires que vous inventiez, alors cet article va vous éclairer et surtout vous aider dans vos projets d’écriture, quels qu’ils soient. LEGO et écriture font la paire.

Dans cet article, nous allons explorer les parallèles entre l’assemblage de ces petites briques colorées et l’art de l’écriture.

1 – Les fondations : structure de votre histoire

Tout comme construire un château en LEGO, l’écriture d’une histoire commence par des bases solides. Même si elles sont succinctes, la promesse d’un bel édifice à venir doit déjà pointer le bout du nez.

1.1 – Les instructions de construction

La structure d’un roman, c’est un peu comme le guide d’instructions des LEGO. Ces jolis carnets, précis, organisé de façon logique, qui nous permettaient de rêver et de vivre la magie de notre construction… et nous permettaient aussi, plus tard, de créer d’autres œuvres, différentes, inspirées, mais toujours passionnées.

Vous avez besoin d’un plan ou, au moins, d’une amorce de plan, un début, un milieu, et une fin. Votre histoire doit avoir une progression, avec des péripéties phares, à la fois désirées et surprenant les lecteurs, ainsi que des rebondissements qui gardent votre auditoire en haleine.

Sans aucun plan, vous risquez le chaos, et la déception après de longues heures de travail. Organisez et préparez les étapes clés.

1.2 – Exercice pratique

Choisissez une structure narrative classique (comme le voyage du héros ou la méthode en trois actes) et esquissez une construction, même très sommaire, d’une histoire simple en suivant ce modèle, comme vous suivriez les instructions d’un set de LEGO.

  • Déclencheur
  • Objectif du personnage principal (que doit-il réaliser que nous verrons à la fin ?)
  • Enjeu (si le personnage réussit que gagne-t-il ? S’il manque son objectif, que perd-il ?)
  • Quelles grandes épreuves principales rencontrent votre personnage (2, 3 à 5 par exemple)
  • Quelle est son épreuve finale (le climax face à ce qui s’est opposé à lui)
  • Comment termine le personnage

2 – La Créativité : Les Personnages et l’Univers

« Le véritable écrivain a tout un monde enfermé dans sa tête, un monde aussi complexe que celui d’un enfant jouant avec ses LEGO. » – Neil Gaiman

2.2 – L’Imagination sans limites

Les briques de LEGO offrent une possibilité infinie de créations. De la même manière, votre imagination est le seul outil dont vous avez besoin pour créer des personnages uniques et un univers captivant.

C’est en explorant les personnages un à un, et en les confrontant les uns par rapport aux autres que le maillage devient riche, conflictuel, et les secrets, les non-dits, les trahisons, les relations amoureuses, les jalousies, les vengeances… naissent.

Confrontez vos personnages dans leur univers, comme c’était le cas avec vos LEGO.

2.3 – Exercice pratique

Pensez à votre boîte de LEGO préférée quand vous étiez enfant. Que représentait-elle ? Un château médiéval, une station spatiale, une ville animée, une maison ? Utilisez-le comme base pour créer le décor de votre histoire. N’hésitez pas à dépasser que LEGO n’a pas encore inventé comme boîte géniale.

3 – La Patience et la persévérance : le processus d’écriture

Écrire, c’est comme assembler un millier de briques de LEGO, une brique à la fois.

3.1 – L’Assemblage patiemment construit

Il faut du temps pour assembler une grande structure en LEGO, tout comme il faut du temps pour écrire une histoire complète. Le processus peut parfois être frustrant, mais la patience et la persévérance sont essentielles.

3.2 – Exercice pratique : LEGO et écriture

Prenez un objectif d’écriture (par exemple, 250 mots par jour, environ une page de roman. Ce qui correspond également à 1500 caractères incluant les espaces). Imaginez que chaque mot est une brique LEGO que vous ajoutez à votre création. Vous ne pouvez pas construire une tour en un jour, mais chaque brique compte.

250 mots, quand les éléments sont préparés, cela peut être réalisé en quelques minutes (quel personnage va agir, seul, avec ou contre un autre personnage, pour quelle raison, que va-t-il provoquer ou démarrer…).

4 – Les détails et les finitions

« Les détails sont les briques LEGO de l’histoire. » – Orson Scott Card

Chaque Brique Compte

Chaque petite pièce de LEGO compte pour la réalisation de la structure finale. De la même manière, chaque mot, chaque phrase, chaque description ajoute à votre histoire et la rend plus riche et plus vivante.

4.1 – Exercice pratique

Choisissez une scène de votre histoire et décrivez-la en détail. Prenez le temps d’ajouter des détails sensoriels. Qu’est-ce que vos personnages voient, entendent, sentent, goûtent et touchent ?

5 – L’apprentissage par Essais et Erreurs – la révision

Tout comme construire avec des LEGO, l’écriture est un processus d’essais et d’erreurs.

5.1 – Démontage et Reconstruction

Lorsque vous construisez une structure LEGO, vous pouvez commettre des erreurs. Cependant, rien n’est permanent et vous pouvez toujours démonter et recommencer. L’écriture est similaire. La révision et l’édition font partie intégrante du processus d’écriture et vous permettent d’améliorer votre travail. C’est en écrivant que vous éprouvez vos personnages et que vous goûtez à votre histoire. Une courte scène peut être reprise, revisitée, fusionnée avec une autre. Vous pouvez explorer l’écriture à la première personne, essayer à la troisième, au passé, au présent…

5.2 – Exercice pratique

Choisissez un passage de votre histoire que vous aimez moins. Démontez-le et réécrivez-le. Essayez une approche différente, changez le point de vue, modifiez le ton ou le style.

Conclusion LEGO et écriture

L’écriture, tout comme la construction de LEGO, est un art qui demande de la créativité, de la patience et de la persévérance. Mais n’oubliez pas, le plus important est de prendre plaisir au processus. Après tout, comme disait Stephen King : « L’écriture est la forme la plus pure de l’art. C’est comme créer un univers et puis le peupler, brique par brique. »

Alors, prenez votre sac de briques, ou plutôt votre stylo ou votre clavier, et commencez à construire votre univers, une brique à la fois.

Atelier écriture roman

Enrichissant et pertinent

Noté 5 sur 5
29 février 2024

Je conseille vivement de suite la formation « comment développer son style d’écriture » .
Les leçons, comme toujours, sont concises, précises et très pros.
Indispensable pour continuer.

Christel

Passionnant et précis

Noté 5 sur 5
22 février 2024

Super masterclass hyper bien structurée. Approche professionnelle. On y apprend beaucoup. Du concret, des exemples, des exercices ! J’ai adoré !

Virginie

Un apport complet, des conseils précis

Noté 5 sur 5
31 janvier 2024

Cet atelier est très précieux pour disposer d’une vision panoramique des rôles de l’agent et de l’éditeur dans une optique précise : comment présenter le mieux possible son manuscrit à l’agent ou à l’éditeur. Les conseils de Samuel sont précis et opérationnels. Samuel dévoile les astuces et les pièges à éviter. Je me sens maintenant mieux armé pour proposer mon premier roman. Cet atelier est INDISPENSABLE ! Je le recommande ! Un grand merci, Samuel !

Christophe

Des conseils pros et pertinents

Noté 5 sur 5
22 janvier 2024

Avec l’atelier « Comment trouver votre meilleure idée de roman ? », toujours un immense plaisir d’apprendre de Samuel. Jamais avare de bons conseils et d’astuces pour aider les auteurs émergents à développer leur potentiel. Un grand merci.

Christel

L'atelier "Obtenez des contrats grâce aux secrets de communication pro... " : incontournable !

Noté 5 sur 5
19 janvier 2024

Cet atelier est une mine d’informations.
Je préconise vraiment de le suivre. Ces cours sont, à mon sens, indispensables pour comprendre en profondeur le monde de l’édition – un monde méconnu et fantasmé. Là, on touche au concret, au réel, sans langue de bois. Je ne saurai trop recommander aux auteurs en herbe, dont je fais partie, de faire de cet atelier un passage obligé pour se donner toutes les chances de réussite.

Christel