l'obstacle dans le récit - masterclass écriture Samuel Delage

Les obstacles dans le récit

Les obstacles sont au récit ce que la neige est au ski. On espère une neige abondante et de qualité. La nature des conflits qui animent les personnages peut être simple, ce qui va incarner et donner toute la dimension aux mouvements du récit sera la force, l’intelligence et l’originalité des obstacles. À petits obstacles petit récit… et à grands obstacles grands récit.

“L’obstacle nous fait grands.”
André Chénier – Le Jeu de paume

Plus l’objectif principal est difficile à atteindre pour le protagoniste, plus il aura de valeur. Ce n’est pas tant dans l’accumulation massive de petits obstacles que cette valeur s’apprécie, mais dans leur grandeur et leur singularité.

“La passion s’accroît en raison des obstacles qu’on lui oppose.”
William Shakespeare – Tout est bien qui finit bien

Les différents natures et types d’obstacles  

Les obstacles offrent une grande variété de possibilités et de combinaisons. Les premiers à se présenter à nous sont les relations de séductions entre les personnages. Les intrigues amoureuses sont présentes dans à peu près tous les genres de récits, à quelques exceptions près. L’obstacle peut être vécu par l’un des personnages qui est amoureux, mais ce sentiment n’est pas (ou pas encore) partagé. L’obstacle peut tout aussi bien être causé par l’entourage, un amour impossible (conflits entre familles, rivalité, différence d’âge, moralité ou coutumes, différence de milieu…). D’autres types d’obstacles très courants concernent notre société, la justice notamment, dans les polars quand il s’agit d’appréhender un criminel par exemple. En ce moment, de plus en plus de récits, livres, séries ou films, mettent en scène des obstacles du type dérèglement climatique, où les protagonistes s’affrontent sur le comportement à tenir et les actions à mener pour éviter le pire ou survivre à une situation cataclysmique.

“Tout est un moyen même l’obstacle.”
Ibn Séoud

Obstacles internes

Les obstacles internes concernent les personnages à proprement parler. C’est une identification importante qui va permettre de mieux caractériser chacun des personnages dans ce qu’ils sont et leurs combats personnels.

Un personnage peut se sentir coupable d’une situation par exemple, ce sera son obstacle, il devra le surmonter en effectuant certaines actions. Tous les sentiments forts tels que la vengeance, la jalousie, l’injustice, le manque de courage, la honte, la peur, l’avarice… sont des obstacles puissants.

Obstacles externes

Les obstacles externes se rapportent à tout ce qui n’est pas lié à un personnage. Ce sont des obstacles qui surgissent brutalement ou que le personnage subit depuis longtemps et face auxquels il doit à présent réagir.

Ce type d’obstacle peut être de la maltraitance, une maladie, un accident, une exclusion de groupe…

Les obstacles mixtes et le dilemme

Les obstacles mixtes sont riches et souvent très forts. Ils sont composés d’obstacles externes qui activent des obstacles internes ou vis-versa. Un obstacle interne force le personnage à agir et il provoque à cette occasion un autre obstacle externe ou interne. Cela peut aller jusqu’au dilemme, très payant émotionnellement.

Des exemples du genre sont très présents dans les films sur fond de catastrophe naturelle. Une pluie d’astéroïdes s’abat sur la planète, quelques familles sont sélectionnées pour préserver l’humanité et sont priées de rejoindre de toute urgence des bunkers sécurisés, avant qu’il ne soit trop tard. Dans un quartier résidentiel, une famille se prépare, elle a reçu la bonne nouvelle, elle est sélectionnée. Le père de famille est dentiste, dans les bunkers on aura besoin de dentistes. La voiture est chargée à la hâte tandis qu’à l’extérieur le ciel a déjà changé de couleur, des trainées de feu traversent les nuages, et sur toutes les télévisions des villes sont ravagées par les astéroïdes. Alors que la famille est prête à partir et à quitter définitivement son domicile, voiture chargée, des voisins arrivent. Aucun d’entre eux n’a reçu le message disant qu’ils ont été sélectionnés. Une mère tend sa petite fille à la vitre fermée de la voiture de sa voisine et amie. Mais la consigne du message est stricte, uniquement la famille, personne d’autre. C’est une mère face à une autre mère, une amie, une voisine. Les enfants se connaissent. Si elle refuse l’enfant, elle passe pour une femme sans cœur. Si elle l’accepte, toutes les autres familles vont se ruer sur la voiture.

L’exemple ci-dessus illustre un obstacle externe qui s’enchaine avec un obstacle interne créant un dilemme.

Force et impact des obstacles

Il est intéressant de noter qu’un obstacle dont le protagoniste est en partie responsable est plus satisfaisant pour le lecteur. L’art de se créer consciemment ou inconsciemment ses propres problèmes fait écho à notre nature avec davantage de charges émotionnelles. Dans les actions menant à dépasser un obstacle dont nous sommes en partie responsable, il y a une sorte de gratification supplémentaire liée à la « réparation » de ce qu’on s’est nous-mêmes infligé et potentiellement un enseignement plus fort à en tirer.  

“Un héros est une personne ordinaire qui trouve la force de supporter et de persévérer en dépit d’obstacles écrasants.”
Christopher Reeve

Trouvez le juste équilibre entre la force et la faiblesse d’un obstacle que vous placez face à votre personnage. Retenez que majoritairement, les obstacles sont trop faibles. Poussez les curseurs, au moins pour tester, ainsi, vous verrez si votre obstacle initial a encore un peu de saveur ensuite.

Pour aller plus loin, je vous encourage à suivre le fil de mes articles, à recevoir gratuitement le guide des 10 règles d’écriture pour réussir que je propose, ainsi que découvrir mes MasterClass.


Efficace

Noté 5 sur 5
8 octobre 2021

Parfois se remettre les idées en place n’est pas si facile. On croit tout savoir, ou tout inventer, mais cette masterclass décortique les choses, une par une, remet de l’ordre dans les idées et réorganise notre façon de travailler.
Elle permet aussi d’analyser à posteriori ses erreurs (ou ses succès) et de capitaliser. Suite à cette formation, il y a des choses que je ne tenterai plus (je garde mes réussites.), mais beaucoup d’autres qui c’est certains me feront faire un bond en avant…
Samuel Delage a une façon parfaite d’exprimer ses idées, de poser le contexte et de finalement les valider comme les bonnes pratiques. Les leçons sont courtes et pertinentes.
Si bien qu’à la fin… Il n’y a plus qu’à !

Fiji

Intéressante et Enrichissante.

Noté 5 sur 5
27 septembre 2021

Masterclass intéressante et enrichissante. Elle permet de pouvoir organiser et prévoir le travail nécessaire pour écrire un roman.
Les conseils, les astuces et les clés misent en avant sont clairs et très précieux.
Merci pour ce partage de vos expériences.
Marie.

Marie

MERCI ET BRAVO

Noté 5 sur 5
14 septembre 2021

D’excellentes leçons et des informations nombreuses pour aller de l’avant !

MARTINE

Clarté, précision et bienveillance

Noté 5 sur 5
13 septembre 2021

Un grand merci Samuel pour ce partage généreux de vos conseils et de votre expérience. C’est ma première masterclass et j’ai grandement apprécié cette transmission à la fois précise, dense et toujours bienveillante et encourageante.
Vous répondez sans tarder aux questions, ce qui crée un lien très appréciable et renforce la motivation.
Les annexes sont un apport instructif et pragmatique, très stimulant pour se lancer ou reprendre son ouvrage avec des outils qui ont fait leurs preuves.

Donatienne

un boost intellectuel

Noté 5 sur 5
12 septembre 2021

Motivantes, pleines d’astuces Samuel nous donne dans ses vidéos des trésors d’informations. C’est simple, bien expliqué et ça donne envie de relancer la machine qui était quelque peu rouillée. 😉 Merci pour ces partages.

Lilyane

Vous avez suivi la MasterClass d’écriture de roman ?
Partagez votre avis.

  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 1

Une réflexion au sujet de « Les obstacles dans le récit »

Laisser un commentaire