Harry Potter - Secrets d'écriture - JK Rowling

Harry Potter et les secrets d’écriture de JK Rowling

Qui aurait pu imaginer qu’un retard de train reliant Manchester à Londres serait à l’origine de l’histoire d’Harry Potter ? Chez nous, la SNCF offre parfois aussi le moyen de trouver du temps pour créer des récits fascinants. Pensons à l’exploiter de façon aussi prolifique que J.K. Rowling.

La naissance du légendaire Harry Potter

En seulement 4h, l’auteure, alors âgée de 25 ans, se laisse gagner par son univers étonnant où grandirait un jeune sorcier. Sans prendre aucune note, seulement plongée dans ses pensées, elle met en place les bases de son histoire. Enfin arrivée à Londres, elle a sa trame, le théâtre sera un grand château, appelé Poudlard, où de jeunes sorciers apprendront à développer leurs pouvoirs. 

J.K. Rowling a écrit le premier opus de sa saga dans des conditions où s’accumulaient les contraintes. Divorcée, enfant à charge, peu de revenus, précarité à tous les niveaux. Pourtant, elle a persévéré, et poursuivi son désir.

« J’étais convaincue que la seule chose que je voulais vraiment faire c’était écrire des romans, même si mes parents estimaient que mon imagination débordante était une bizarrerie amusante qui ne payerait jamais une hypothèque ni une pension. Devenir écrivaine était son rêve, mais avant cela elle n’écrivait que pour elle. » J.K. Rowling.  

Ted Talk à Harvard, 2008.

Ce que l’on ne sait pas sur l’écriture du premier volet de la saga Harry Potter

Le processus de ce premier récit est long, J.K. Rowling découvre le parcours de l’écriture, elle expérimente, forge ses armes. Entre le retard du train où l’idée est née et la publication, il s’est écoulé 6 ans. Entre 1990 et 1992, elle prépare son récit, en cherchant et expérimentant des méthodes, puis elle s’arrête pendant 2 ans, le mariage raté, et un nouveau départ, seule avec un bébé et sans ressources.

En 1994 elle reprend l’écriture, et termine son livre en 1996, avec déjà en tête, les idées des autres volumes à venir.

Les éditeurs refusent à J.K. Rowling son histoire d’Harry Potter

J.K Rowling adresse, par la poste, son manuscrit à une quinzaine d’éditeurs. Toutes les maisons d’édition boudent Harry Potter et refusent la publication. L’auteure persévère, puis une maison d’édition s’intéresse à l’histoire du petit sorcier. Bloomsbury n’est pourtant pas un éditeur qui publie dans ce genre littéraire. L’éditeur tente le coup, de façon très modeste, un millier d’exemplaires seulement, pour explorer un nouveau sillon susceptible d’intéresser ses lecteurs. 

Qui aurait pu prédire 500 millions d’exemplaires écoulés, des adaptations internationales et d’innombrables produits dérivés ?

J.K. Rowling a su séduire par son style, sa voix dans l’écriture, sa façon de partager des émotions. Nous avons tout cela en nous, notre vision, notre angle d’approche. Il suffit d’en prendre conscience et de mettre en lumière ce que nous sommes à travers nos mots et notre façon de voir le monde, en faisant vivre nos personnages.

Les conseils d’écriture de J.K. Rowling

« Vous ne pouvez pas être un bon écrivain sans être un grand lecteur. La lecture est le meilleur moyen d’analyser ce qui fait un bon livre. Observez ce qui marche et ce qui ne marche pas, ce qui vous touche, et pourquoi. Vous commencerez peut-être par imiter vos auteurs favoris, mais c’est une bonne façon d’apprendre. Peu à peu, vous trouverez votre propre style. » J.K. Rowling

La lecture inspire et offre la possibilité d’appréhender différentes façons d’écrire des histoires. En s’autorisant à donner vie à ses émotions, avec ses mots, il se produit ce qu’on ne soupçonne pas. Il faut simplement essayer, en commençant par écrire, comme exercice, à la façon de tel ou tel auteur que nous apprécions. Ainsi, en prenant contact avec les mots et les émotions, nous nous approchons de ce qui nous touche. Avec la pratique, c’est notre voix qui finira par émerger, et nous distinguer.

Prenez des notes au fil de vos lectures, marquer des passages qui vous parlent et vous plaisent.  

Se lancer et éloigner l’échec

« La peur d’échouer est la plus triste des raisons de renoncer à ce que vous êtes destinés à faire. J’ai trouvé le courage de proposer mon premier roman à des agents et à des éditeurs à une période où j’étais dans une situation d’échec absolu. C’est uniquement à ce moment que j’ai choisi de faire ce dont je pensais être capable. Et si ça n’avait pas marché ? J’avais vécu pire et je m’en étais remise. En fin de compte, préférez-vous être l’individu qui a réalisé le projet de ses rêves, ou celui qui ne fait que parler de ce qu’il a toujours voulu faire ? » J.K. Rowling.

On ne compte plus le nombre d’artistes de talents qui remisent au grenier les regrets. Évidemment qu’il faut se lancer. Au moins essayer, c’est sans risque, au pire, le texte peut rester dans votre ordinateur.

Pour vous aider, une méthode complète, pas à pas, pour vous lancer : écrire un roman étape par étape

Les clés d’écriture de J.K. Rowling pour réussir

Avec de la méthode, de l’organisation, des outils pour relever les défis semés sur le chemin de l’écriture, et aussi des clés pour rester motivé et focalisé sur vos projets, tout est possible.

En bénéficiant de l’expérience d’auteurs publiés auprès d’importants éditeurs, vous évitez d’innombrables écueils, vous gagnez un temps considérable et surtout vous réunissez les conditions favorables pour réussir.

La discipline d’écriture

« Les moments de pure inspiration sont glorieux, mais ce qui fait le quotidien d’un auteur, pour donner raison aux clichés, c’est plus la transpiration que l’inspiration. Il faut parfois écrire même lorsque votre muse ne coopère pas. » J.K. Rowling

L’écriture au quotidien, même minime, assure le meilleur entrainement de votre créativité. Certains jours seront plus prolifiques que d’autres. Inutile d’attendre « le meilleur » jour, le meilleur c’est toujours maintenant… car c’est justement quand vous avez le sentiment de ramer que se prépare le plus fertile ensuite.

L’important est de s’organiser, et mettre en place vos habitudes d’écriture. Écrivez tous les jours, même quelques phrases, cela vous permet de rester accroché à votre projet.

L’organisation pour écrire

L’expérience d’écriture la plus séduisante réside dans les moments de frénésie, cet état de flow qui emporte l’auteur avec ses personnages. J.K. Rowling fait partie de ces auteurs qui prépare leur récit, c’est-à-dire qui élabore un plan en amont. Suivant les auteurs, les étapes préparatoires peuvent être plus ou moins importantes. Certains s’en passent presque totalement pour ainsi dire. Toutefois, concevoir les briques initiales, les personnages, leurs trajectoires, avec leurs objectifs et leurs enjeux, ainsi que leur fonctionnement les uns par rapport aux autres aide énormément pour la suite. De même, choisir son arène, la travailler, positionner les règles de son univers, constitue une clé de voûte fondamentale.

Comme exercice, essayez de réunir les éléments structurants de votre histoire, élaborez ensuite 10 à 15 points marquants de votre récit. Cette prémisse de plan peut déjà vous donner une vue d’ensemble. Libre à vous d’étoffer ce plan, plus finement.

Une fois que vous disposez d’un plan, vous êtes serein pour vous lancer dans la rédaction, même si vous dérivez ici et là par rapport à votre plan, vous recroiserez son chemin et irez toujours dans la bonne direction, avec logique et de façon organique. Votre récit tiendra la route et aura toutes les chances de tenir ses promesses.

La motivation pour écrire

Il existe de nombreuses techniques pour entretenir votre motivation pour écrire. À la fois pour résister face au découragement, face aux critiques et face aux refus.

Écrire c’est se battre contre vents et marées, chaque petite victoire se célèbre, jusqu’à la suivante. Tous les auteurs à succès, passent par-là. D’abord des freins avec ses proches (amis, famille…) puis des refus d’éditeurs, puis des critiques de lecteurs ou de journaliste très acides et populaires. Tout cela fait partie du chemin, et plus vous croisez ce type d’opposition, plus vous avancez.

« Le rejet et la critique font partie de la vie d’un auteur. La critique constructive est utile, mais même les plus grands écrivains ont vu leur travail rejeté plusieurs fois. Savoir se reprendre en main et persévérer dans l’écriture est nécessaire si vous voulez survivre à l’évaluation publique de votre travail. » J.K. Rowling

Recevez les critiques qui sont constructives, apprenez d’elles, faites-en une force, comme l’exercice sur un muscle. Ne considérez pas les autres. Elles n’ont aucune valeur. Gardez autour de vous uniquement ceux qui vous témoignent un réel soutien.

Et gardez en tête que Dan Brown, Maxime Chattam, J.K. Rowling, Franck Thilliez, Stephen King, Bernard Werber, comme tous les auteurs à succès se sont vu refuser leurs manuscrits avant de réussir. Qu’ont-ils en commun ? La persévérance, la volonté d’y croire et de s’épanouir dans leur activité de passion, même à côté d’un job alimentaire.

En libre accès, profitez d’un atelier d’écriture… vitaminez vos projets, allez jusqu’au bout de vos récits et publiez-les.

Atelier écriture roman

Enrichissant et pertinent

Noté 5 sur 5
29 février 2024

Je conseille vivement de suite la formation « comment développer son style d’écriture » .
Les leçons, comme toujours, sont concises, précises et très pros.
Indispensable pour continuer.

Christel

Passionnant et précis

Noté 5 sur 5
22 février 2024

Super masterclass hyper bien structurée. Approche professionnelle. On y apprend beaucoup. Du concret, des exemples, des exercices ! J’ai adoré !

Virginie

Un apport complet, des conseils précis

Noté 5 sur 5
31 janvier 2024

Cet atelier est très précieux pour disposer d’une vision panoramique des rôles de l’agent et de l’éditeur dans une optique précise : comment présenter le mieux possible son manuscrit à l’agent ou à l’éditeur. Les conseils de Samuel sont précis et opérationnels. Samuel dévoile les astuces et les pièges à éviter. Je me sens maintenant mieux armé pour proposer mon premier roman. Cet atelier est INDISPENSABLE ! Je le recommande ! Un grand merci, Samuel !

Christophe

Des conseils pros et pertinents

Noté 5 sur 5
22 janvier 2024

Avec l’atelier « Comment trouver votre meilleure idée de roman ? », toujours un immense plaisir d’apprendre de Samuel. Jamais avare de bons conseils et d’astuces pour aider les auteurs émergents à développer leur potentiel. Un grand merci.

Christel

L'atelier "Obtenez des contrats grâce aux secrets de communication pro... " : incontournable !

Noté 5 sur 5
19 janvier 2024

Cet atelier est une mine d’informations.
Je préconise vraiment de le suivre. Ces cours sont, à mon sens, indispensables pour comprendre en profondeur le monde de l’édition – un monde méconnu et fantasmé. Là, on touche au concret, au réel, sans langue de bois. Je ne saurai trop recommander aux auteurs en herbe, dont je fais partie, de faire de cet atelier un passage obligé pour se donner toutes les chances de réussite.

Christel