Comment choisir le meilleur point de vue narratif pour son roman

Choisir le meilleur point de vue narratif pour votre roman : Première personne vs. Troisième personne limitée vs. Troisième personne omnisciente

Le point de vue narratif, un choix déterminant

Le choix du point de vue narratif est crucial pour la réussite de votre roman. Il influence la manière dont l’histoire est racontée, la connexion du lecteur avec les personnages et l’atmosphère générale de votre œuvre. Dans cet article, nous explorerons les avantages et les inconvénients de la première personne, de la troisième personne limitée et de la troisième personne omnisciente, en nous appuyant sur des exemples de livres à succès français.

1. La première personne : Dans la tête du personnage

Avantages :

– Crée une connexion intime avec le narrateur

– Permet une immersion totale dans les pensées et émotions du personnage

– Idéal pour les récits introspectifs ou les thrillers psychologiques

Inconvénients :

– Limite le point de vue à un seul personnage

– Peut rendre difficile la description d’événements que le narrateur n’a pas directement vécus

Exemple : « La Vérité sur l’affaire Harry Quebert » de Joël Dicker utilise brillamment la première personne pour nous plonger dans l’enquête du narrateur.

Conseil d’écriture : Pour rendre la narration à la première personne plus dynamique, alternez entre des moments d’action et des réflexions intérieures du narrateur.

2. La troisième personne limitée : Un équilibre subtil

Avantages :

– Offre plus de flexibilité que la première personne

– Permet de se concentrer sur un personnage tout en gardant une certaine distance

– Facilite les changements de point de vue entre différents personnages

Inconvénients :

– Peut parfois sembler moins intime que la première personne

– Nécessite une gestion habile des changements de point de vue pour éviter la confusion

Exemple : « L’Anomalie » d’Hervé Le Tellier alterne habilement entre plusieurs points de vue en troisième personne limitée.

Conseil d’écriture : Lorsque vous changez de point de vue, assurez-vous d’avoir une transition claire, idéalement au début d’un nouveau chapitre ou d’une nouvelle section.

3. La troisième personne omnisciente : Le narrateur qui sait tout

Avantages :

– Permet une vue d’ensemble complète de l’histoire et des personnages

– Offre une grande liberté pour révéler ou cacher des informations

– Idéal pour les sagas familiales ou les récits épiques

Inconvénients :

– Peut créer une distance émotionnelle avec les personnages

– Risque de trop en révéler et de réduire le suspense

Exemple : « Les Rois maudits » de Maurice Druon utilise magistralement la narration omnisciente pour tisser une fresque historique complexe.

Conseil d’écriture : Même en narration omnisciente, concentrez-vous sur un ou deux personnages principaux pour maintenir l’engagement émotionnel du lecteur.

Exercice pratique : Le défi des trois points de vue

1. Choisissez une scène simple (par exemple, deux personnages se disputant dans un café).

2. Écrivez cette scène trois fois, une fois pour chaque point de vue (première personne, troisième personne limitée, troisième personne omnisciente).

3. Pour chaque version, limitez-vous à 300 mots.

4. Après avoir écrit les trois versions, analysez laquelle vous semble la plus efficace pour cette scène particulière et pourquoi.

Conclusion : Comment choisir le meilleur point de vue narratif pour son roman ?

Choisir le bon point de vue narratif pour votre roman est une décision cruciale qui influencera profondément l’expérience de lecture. Que vous optiez pour l’intimité de la première personne, la flexibilité de la troisième personne limitée ou la vue d’ensemble de la troisième personne omnisciente, assurez-vous que votre choix serve au mieux votre histoire et vos personnages. N’hésitez pas à expérimenter avec différents points de vue avant de vous fixer, et rappelez-vous qu’il n’y a pas de règle absolue : le meilleur point de vue est celui qui permet à votre histoire de briller.

Atelier écriture roman

Atelier parfait pour aller plus loin et plus haut dans un rêve de carrière d'écrivain.

11 juillet 2024

Bien maîtriser son sujet en connaissant l’envers du décor fait partie du travail pour atteindre son but.

Cet atelier remplit parfaitement cette fonction. On en sort avec tous les points d’entrée nécessaires à la compréhension de la mécanique de publication littéraire et de ses rouages, finalement tous aussi importants les uns que les autres.

francois

La boite à outils du savoir faire !

24 juin 2024

Très bons conseils que je vais appliquer à mon roman, espérant ainsi atteindre un niveau professionnel…

Alain

La MasterClass : une formation enrichissante !

7 juin 2024

Merci, Samuel, pour cette MasterClass.

J’ai particulièrement apprécié tous les sujets abordés; ils apportent des conseils vraiment utiles. Je suis ravi d’avoir investi dans vos formations, car elles ouvrent des perspectives précieuses. Je considère cela comme une boîte à outils dans laquelle il ne faut pas hésiter à revenir puiser.

Alix

Très utile, des conseils précis

3 juin 2024

Cela apporte des points de précision auxquels on ne pense pas toujours.

Pour ma part, cela ouvre des portes supplémentaires pour enrichir mes idées.

Merci !

Alix

Atelier "Replay"

27 mai 2024

Très intéressant, instructif, rempli de points auxquels on n’accorde pas assez d’attention… et qui sont pourtant indispensables.

Myriam

Laisser un commentaire