Joyland de Stephen King

Un Stephen King remarquable. L’art du récit dans Joyland.

À l’inverse des démarrages en trombe qui harponnent les lecteurs, ou d’une tension fracassante dont est capable King, c’est au contraire avec une simplicité presque innocente que le grand maitre nous fait entrer dans le vieux parc d’attractions de Joyland.

Son personnage principal, à peine adulte, encore plein de rêves et de candeur, est si parfaitement dépeint qu’il en devient réel. L’ambiance foraine de ce parc vétuste et les personnages intriguant qui l’animent créent une atmosphère saisissante.

L’intrigue de King qui se love comme un serpent prêt à bondir déploie toute sa puissance dans le dernier quart du récit. Impossible de lâcher le fil de cette aventure, qu’un zest de fantastique accompagne habilement.

Un excellent king en pleine possession de son art.

Une adaptation TV de Joyland de Stephen King est au programme… et on peut s’en réjouir.

Lire la suite sur Zonelivre

Synopsis de Joyland de Stephen King

Les clowns vous ont toujours fait peur ?
L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage…

Mêlant suspense, terreur, nostalgie, émotion, un superbe King dans la lignée de Stand by me.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •