Le Français – Julien Suaudeau – Editions Robert Laffont – Editions Points

Sur fond de réalisme saisissant, ce roman écrit à la première personne accroche le lecteur bien au-delà d’un simple récit.


En proie à une envie d’exister, de trouver sa place dans le monde, à 20 ans, rien ne prédestinait ce jeune homme vivant dans une banlieue normande à connaître l’effroi d’un combat qui n’est pas le sien dans le désert Syrien.

L’auteur, Julien Suaudeau, met en exergue un mal de notre société qui montre la puissance sournoise des engrenages terribles auxquels la jeunesse actuelle peut être soumise avec toute la fragilité qu’elle connait. D’une enfance difficile, confrontée à la violence, au désarroi d’une mère et au manque de repère, l’envie de vivre l’emporte, mais la direction n’est pas la bonne. Le personnage dont on vit la chute ne saura pas se défaire de son mauvais entourage qui le conduira à sa perte, jusqu’à commettre le pire sous la contrainte, à des milliers de kilomètres de ses racines.

Ce roman amène une sérieuse réflexion. Un véritable sujet.

 

Suite de la chronique sur Zonelivre

Julien SUAUDEAU : Le Français

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •