Carnets Noirs – Stephen King – Editions Albin Michel

L’homme aux multiples plumes et aux personnages inimitables démontre une fois encore que les cartouches de noir ne lui manquent pas pour remplir ses carnets. Stephen King renoue avec une veine qui lui est chère, celle de l’écrivain et de son oeuvre, au coeur d’un roman où le suspense pulse au rythme des chapitres. L’oeuvre de Stephen King est émaillée de personnages charismatiques qui survivent à leurs histoires et se retrouvent, peut-être malgré eux, plongés dans de nouveaux récits. C’est la marque de fabrique de l’auteur, tout le plaisir que nous avons en tant que lecteur de se laisser conter le frisson au gré de ses pages.

Carnets Noirs fait le vide autour de vous. Sous le joug d’un pitch qui frappe, comme happé, vous plongez, sans rémission possible. Que feriez-vous d’une malle enterrée au fond de votre jardin ? L’ouvrir ? Trouver des enveloppes avec des liasses de dollars… mais pas seulement. Des carnets moleskine, par dizaines. Le poison sera-t-il l’argent ou les carnets ? Des carnets qui portent le sang d’un auteur… peuvent-ils porter malheur…

Suite de la chronique sur Zonelivre

Stephen KING : Carnets noirs

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •