Into The Night - Série TV

Into the night

Into the night, la série, l’addiction sans concession.
Netflix

Une surprise qui arrive tout droit de Belgique. Une belle histoire pour une série qui n’avait pas pour ambition un succès aussi détonnant, et surtout des moyens limités pour sa production. Peut-être que prendre l’avion était déjà le présage d’un carton fiction à l’international ?

Cette série est une adaptation fortement inspirée du roman The Old Axolotl (polonais : Starość aksolotla) de Jacek Dukaj. Into the night est également la première série belge francophone produite par Netflix.

Into the night - Série Netflix

Pitch
Série Netflix Into the night

Dans cette série post-apocalyptique, le soleil devient subitement et inexplicablement mortel pour l’homme. Quiconque entre en contact avec ses rayons meurt immédiatement. La nouvelle se répand comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux et dans les médias. Les passagers d’un vol de nuit en partance de l’aéroport de Bruxelles en direction de Moscou auront l’occasion de gagner du temps sur la course du soleil et de survivre au moins jusqu’au prochain levé du jour. Ils sont sauvés in-extremis grâce à un voyageur qui se précipite dans l’avion et pousse le pilote à changer de direction pour aller vers l’ouest et rester dans le noir le plus longtemps possible. A bord de l’appareil, seulement quelques passagers, ils ne connaissent pas, mais ils vont vite apprendre à devoir s’unir pour essayer de survivre, en enchainant les aéroports de nuits pour se ravitailler en carburant et en vivre. Chaque atterrissage est une épreuve et chaque décollage une nouvelle angoisse. Pour combien de temps encore leur avion tiendra-t-il ? Pour combien de temps ce soleil sera-t-il encore mortel ? Ne deviendront-ils pas leurs propres ennemis eux-mêmes ?

Avis
Série Netflix Into the night

Le format court des 6 épisodes, 35 à 40 minutes, ajoute à la tension promise et tenue par Into the Night. Une backstory efficace d’un personnage clé au démarrage de chaque épisode renforce les protagonistes et consolide habilement les intrigues. Par ailleurs, la scénarisation est pertinente et l’écriture ne souffre pas de trous d’air dans cette série qui a pris de l’altitude depuis sa diffusion. Si la production a vraisemblablement été courte en termes de moyens et que le genre série B apparaît sans détour, il n’en reste pas moins que la force des enjeux, bien incarnés avec des comédiens sérieux dans leurs rôles, eh bien ça fonctionne. On pourra reprocher certains défauts tels que des caractérisations un peu trop stéréotypées, peut-être des économies ici ou là ou des astuces de productions, mais cela n’empêche pas d’être embarqué sur ce vol et d’accrocher notre ceinture parmi les places restantes à bord. Juste bon voyage à vous, cette série vaut le coup et vaut le “coût”.

Acteurs principaux

Pauline Étienne : Sylvie Bridgette Dubois
Laurent Capelluto : Mathieu Daniel Douek
Stefano Cassetti : Terenzio Matteo Gallo
Mehmet Kurtuluş : Ayaz Kobanbay
Babetida Sadjo : Laura Djalo
Jan Bijvoet : Richard « Rik » Mertens
Ksawery Szlenkier : Jakub Kieslowski
Vincent Londez : Horst Baudin
Regina Bikkinina : Zara Oblonskaya
Alba Gaïa Bellugi : Ines Mélanie Ricci
Nabil Mallat : Osman Azizi
Nicolas Alechine : Dominik Oblonskaya
Astrid Whettnall : Gabrielle Renoir

Laisser un commentaire